J'y pense un petit peu tous les jours depuis plusieurs jours... Un peu plus au moment du petit déjeuner.

Je pense à toi qui, il y a peu, a reçu comme un avis d'après tempête mon questionnaire. Un nom, un prénom, un pseudonyme, un blog.

Il y a peu de chance que nous nous connaissions  déja alors tu vas lire ma présentation, tu douteras puis tu reliras les réponses de mon questionnaire et tentera de deviner qui se cache derrière ce pseudo.

Tu penseras à moi, un petit peu au début puis de plus en plus souvent à mesure que s'égrèneront les quarante cinq jours du calendrier.

Tu cuisineras, coudras, achèteras des petites bricoles avec l'envie de me faire plaisir, de me surprendre. Du moins je l'espère!

Tu emballeras soigneusement posteras messages, photographies puis colis sans jamais te trahir, c'est la consigne.

Puis tu attendras... qu'à nouveau je me manifeste.

Je suis impatiente, une impatience à laquelle se mêlent le doute et la crainte...

Il y a aussi cette envie de magie. Si de notre rencontre naissait une nouvelle recette... au goût de caramel, de thé, de biscotte, de surprises...