j'arrrrrrrrrive, ce fut un vikende (terme dont la paternité revient à lena) sur le modèle de la semaine : intense
... et le vikende, je fais de résistance jusqu'au lundimanche sauf urgence !
le vikende, je tente de rester loin de l'écran, loin du clavier sauf exception !

... l'urgence serait plutôt au rangement de la maison

mais voilà, les priorités ne sont pas toujours là où on les croit !
le cri poussé à l'ouverture de ma boite mail dédié au swap m'a scotché sur ma chaise
nous sommes déjà vingt-trois (inscriptions validées au retour du questionnaire)
j'attends une bonne quinzaine de retour de questionnaire (dont certains sont justement dans la boite mail !)
et là j'ai encore aperçu des demandes
j'en connais qui veulent nous rejoindre ... alors j'y vais, je reviens plus tard lire vos présentations

attendre

- Que diable suis-je venue faire dans cette galère ?
- Je ne songeais pas à ce qui allait arriver.
- je ne dois pas me moquer des gens !
- Que diable suis-je venue faire dans cette galère ?
- Une heureuse destinée conduit quelquefois les personnes.
- Il faut, il faut que je fasse ici l'action d'un serviteur fidèle.
- Que diable suis-je venue faire dans cette galère ?
- Tu dis qu'il demande...

et encore merci à toute (toujours pas de tous )
pour cette belle aventure qui commence sur les chapeaux de roue (on dit bien comme cela ?)


n-talo en direct des jardins de pareillas
pour le swap "si ton petit déjeuner m'était conté"